Récit d’une séance d’alignement énergétique Feu Sacré
Par Monica Oliveira (Brésil)

Une femme d’une quarantaine d’année, mère de 3 enfants est venu un jour effectuer une séance d’alignement énergétique à cause de graves problèmes financiers.
Son marie gagnait sa vie comme il pouvait, de plusieurs manières différentes en voyageant beaucoup et en s’efforçant au maximum d’effectuer des choses presque impossibles pour lui, à la limite de la mégalomanie et en dehors de la réalité et des besoins de sa famille.
La pensée de cette femme, avant la consultation était centrée sur le manque, les difficultés et remplie de tensions et de tristesses…

Le mantra qu’elle reçut (mot de passe, outil de connexion au changement transmis à la fin de la séance d’alignement énergétique) avait pour but de couper ses pensées et la connectait avec une énergie d’abondance : BIENACHURA, un des gardiens de la dimension de lumière.
Depuis sa naissance, elle traverse des difficultés financières et ne connaissait pas la vie d’une autre manière. Donc, son mental construisait son présent basé sur le passé et était toujours prêt à vivre des situations d’urgence.
Le travail de l’alignement énergétique a permis de faire remonter à la surface et de libérer de nombreux registres qui entretenaient la charge émotionnelle de ces mémoires dont la principale était : « quelque chose va me manquer ».
Toute souffrance dans la vie traumatisait cette femme et son cerveau était toujours focalisé sur la vie sans argent et sans possibilités de changement.
Les informations apportées par le soin d’alignement énergétique lui ont permis de prendre conscience que son mental était tout aussi puissant pour recréer le même type de situation, que pour créer une situation opposée.
Après tellement d’années de vie, avec tellement de possibilités de « bonnes et mauvaises » expériences, pourquoi attirerait-elle seulement les « mauvaises » situations ? Elle a pu comprendre combien elle émanait des ondes à travers ses pensées  et ses émotions pour construire une situation difficile qu’elle vivait depuis toujours dans sa famille d’origine.
Une fois son Mantra (« BIENACHURA ») bien en poche (de son mental), elle a commencé à s’efforcer à trouver des pensées liées à l’abondance et à mieux se sentir. Elle a pu visualiser sa cuisine et voir combien elle était remplit de bonne et savoureuse nourriture pour toute sa famille.
Elle a donc suivi ses exercices pendant quelques temps jusqu’au moment de rechuter et perdre la confiance et la foi…, à cause d’une difficulté soudaine :  elle s’aperçut un jour que sa carte de crédit ne marchait plus et qu’elle n’avait rien à donner à manger à ses enfants, le mari étant en voyage d’affaires.
Seule, dans la cuisine, elle commença à pleurer. Il y avait un conflit dans ses pensées, entre la lumière et l’ombre. Elle disait tout bas : « Bienachura », imaginant une situation pleine de joie et en même temps, pleurait sans espoir.
A ce moment là, la sonnette retentit soudainement. Elle ouvrit la porte et la nouvelle voisine qu’elle ne connaissait pas lui annonca qu’elle devait partir en voyage et lui demanda délicatement si elle pouvait arroser ses plantes durant cette période. Cette demande ne lui procura qu’une gêne et un serrement au cœur qu’elle tentait de dissimuler, pensant : « Et voilà qu’il faut que je m’occupe d’autre chose maintenant, comme si je n’avais pas assez de problèmes comme ça… ».
Et la voisine continua : Hier c’était l’anniversaire de mon père , 80 ans, vous vous rendez compte ! Et nous avons préparé un merveilleux dîner pour la famille mais avons seulement réussi à manger la moitié de ce qui avait été préparé… Sans vouloir vous offenser, seriez-vous intéressée pour garder les restes, il y a beaucoup de choses et je n’aime pas jeter la nourriture !
A ce moment là, la femme s’est mise à pleurer sans que la voisine puisse en comprendre la raison. Elle s’est assise à sa table de cuisine, et la voisine est entré pour la calmer et lui donner un verre d’eau. Et la femme commença à lui raconter :
– J’avais perdu tout espoir, mais dans mon cœur, je savais que quelque chose allait changer. Je n’ai rien à manger dans ma cuisine, et comme vous pouvez le voir, j’ai 3 enfants et je n’ai pas le temps de travailler. Mon mari est un rêveur et il n’apporte jamais suffisemment d’argent à la maison pour subvenir à nos besoins, et vous sonnez à ma porte et m’offrez justement la nourriture que je demandais dans mes pensées ! Je pleure de joie et une partie de moi ne croit pas encore à ce miracle.
La voisine était très émue. Elle allait passer 3 mois en Europe, et en plus d’apporter le déjeuner de luxe d’anniversaire de son père, elle décida d’apporter également du riz, des haricots, du lait condensé, du chocolat en poudre, de la viande congelée…etc.
La femme regarda sa cuisine avec les armoires pleines et sur ses plaques chauffantes un repas fantastique qui devrait lui durer plusieurs jours. Et tout bas, elle sussurra en souriant :
– Bienachura…

Je pense qu’il n’y a rien besoin de dire de plus de cette réunion. Juste vous transmettre la certitude que lorsqu’on fait des modifications intérieures, il est nécessaire d’attendre un petit peu, car le temps sur la terre est différent de celui qui se trouve dans notre tête. Et la patience ouvre un espace pendant lequel l’univers nous prépare sagement les récompenses que nos pensées ont tant désirées dans notre réalité.
Vous pouvez bien sûr tous utiliser le Mantra qui a permis à cette femme de redresser la barre et tracer un nouveau chemin dans sa vie:

BIANACHURA
Son message est : Je suis le champs des possibilités infinies, de l’abondance et de l’amour. Rien ne doit manquer à ceux qui se dirigent vers la lumière.