Exemple d’un Soin d’alignement énergétique Or Vert

Soin effectué par Mei Samarra lors d’une roue de médecine en Octobre 2016
Cliente: C.

LECTURE DU CHAMPS ÉNERGÉTIQUE ET PERCEPTIONS DE MEI DE LA CLIENTE C. :
– Ton champ énergétique est propice à la manifestation de nouveaux projets
– Ton désir interne : une partie qui dit Stop ! qui est fatiguée, qui veut passer à autre chose de manière définitive, veut être à un autre endroit tout de suite !
– Tu es irritée car tu as l’impression de tourner autour du pot depuis trop longtemps et à cause du fait que tu continues à ressentir des choses que tu ne voudrais plus ressentir.
– Tu ressens un sentiment d’impuissance
– Donc, je te vois en train de chercher de l’aide, dans d’autres dimensions même, parce que dans cette dimension terrestre, tu ne sais plus quoi faire. D’une certaine façon c’est comme si dans cette dimension ici, tu avais épuisé toutes les possibilités. Il n’y a pas une seule personne que tu ressens qui puisse t’aider, et c’est une déception importante. Pas seulement avec la vie, mais aussi avec toi-même. Pour avoir cru, pour avoir eu des rêves, pour avoir eu confiance en des personnes qui ensuite n’ont pas donné les résultats que tu attendais.

Ces observations représentent seulement une partie de toi.

Car c’est clair que cette partie existe parce qu’il existe aussi cette autre partie de toi qui a une foi immense en la vie. Mais qui en ce moment est en second plan. Mais cette partie qui a foi en la vie ne désiste pas et continue à rechercher et à se battre.
Et ce que ces deux parties ont en commun, c’est cette lutte, la sensation de devoir lutter pour y arriver.
Ce que ton âme te propose est de rencontrer un espace de paix où cette lutte arriverait à sa fin.
C’est comme si tu étais à la fin du processus. C’est pour cela qu’il y a cette sensation de changement tellement importante.
Vraiment, c’est une possibilité de mourir pour renaître. Et c’est ce que je sens que ton énergie est en train de te proposer aujourd’hui.

Je vois aussi une petite fille à tes côtés, ça peut être une image symbolique ou quelqu’un de ton entourage, et c’est comme si elle était le dernier espoir. Parce qu’elle te regarde sans jugement. Avec elle tu peux être totalement neuve, parce qu’elle n’attend rien de toi.
Et il y a une sensation que la vie et les personnes attendent quelque chose de très concret de toi. Comme si tu te sentais un peu esclave de cette sensation.
Je vois aussi une image de ton enfance où tu avais la sensation de devoir répondre aux attentes des personnes qui étaient autour de toi. Et ça c’est un poids. Parce que d’une certaine manière ça ne te permettait pas d’être toi-même. Il fallait que tu sois celle qui s’adaptait à ce qu’ils attendaient de toi. C’est comme si tu avais une sensation que tu devais rembourser quelque chose, que tu étais arrivée dans cette vie avec une dette, comme si tu ne pouvais pas te donner le droit, l’autorisation d’être heureuse, en suivant simplement les désirs de ton cœur, ce que tu veux faire vraiment.
Et je pense qu’aujourd’hui, c’est un bon moment pour nettoyer ce conditionnement et arrêter le sabotage inconscient qui se passe dans ta vie.
Parce que cette petite fille à l’intérieur de toi continue à être présente, et essaye de répondre aux attentes que la vie a d’elle, parce qu’en fait, ce n’est plus avec les personnes, mais les attentes qu’elle a avec elle-même. Et ces attentes ne combinent pas, elles ont expiré, elles sont anciennes. Mais elles vibrent encore intensément dans ton inconscient et je pense que c’est ce qu’on peut travailler aujourd’hui, pour que tu puisses rencontrer cet espace de soulagement et une sensation de réalisation. La lutte n’est plus nécessaire et tu peux trouver dorénavant un espace de paix à l’intérieur de toi.

DIALOGUE ENTRE MEI ET LA CLIENTE C. :
C : Loyauté par rapport à la famille, aux attentes de la famille, à laquelle je n’ai jamais correspondu, et je commence à m’en fiche maintenant, mais il y a encore des petites choses
M : Parce que ça a été ta motivation, et ici tu as rencontré ta force, ça a été le déclencheur. Donc tu peux t’approprier de cette force éliminer le reste
C : J’ai la sensation d’être beaucoup dans un chemin de paix, avec une très belle connexion spirituelle, ouverte. Et ça me permet de lâcher les attentes que je pouvais avoir des gens. Mais peut-être qu’effectivement ce n’est pas encore complètement lâché…
M : Si tu as besoin de lâcher les attentes, c’est parce qu’elles existent encore.
C : Ce que j’ai besoin de lâcher c’est le fait d’être un peu tout le temps en guerre contre les autres. Là, ça s’est un peu calmé, mais ces derniers jours j’avais beaucoup de colère sur quelque chose qui s’est passé. Alors je n’ai pas exprimé toute ma colère mais à l’intérieur c’était puissant. Et je pense que c’était là pour me montrer qu’aujourd’hui je peux lâcher cela. Ce n’est pas tout à fait là, mais ça vient petit à petit.
M : Il y a une partie de toi, c’est inévitable, qui aura toujours des attentes, parce que ces attentes te montrent le chemin. Ce sont celles qui te dirigent vers tes rêves. Ce n’est pas quelque chose en erreur. Ce que je sens, c’est qu’il y a une accumulation de déceptions, et c’est ce qui interfère. Car quand il y a une déception qui arrive et tombe une attente, il y a quelque chose qui se réveille et qui est disproportionné, qui est la somme de toutes ces déceptions, qui sont là. Et peut-être que ce n’est pas exactement avec cette personne ou avec cette situation. C’est l’accumulation.
C : Oui, c’est la réflexion que je me suis faite il y a quelques jours. Je me suis dis que j’étais en train d’exploser,  que ce n’était pas juste cette situation, mais toutes les fois où je n’ai pas explosé, et à un moment donné, il faut que ça s’exprime. Et c’est ça qu’il faut que j’arrive à vider complètement, que le sac soit vide.
M : On va le faire
C : L’image symbolique ou non de la petite fille m’a fait penser à ma petite fille, parce que chez l’enfant innocent comme ça, il y a un espèce d’amour inconditionnel et une acceptation totale que je trouve extraordinaires.
M : Elle est la lumière qui ne te laisse pas perdre l’espoir. Parce que sinon cette déception prendrait tout l’espace. Mais avec elle tu as la possibilité de vivre quelque chose de différent, quelque chose de nouveau.
C : C’est extraordinaire comme un enfant, petit comme ça, accueille tout simplement. C’est beau. Il n’y a pas de jugement. C’est beau à observer, et à prendre comme enseignement.
M : Je pense que nous sommes des enfants dans beaucoup de nos problèmes, nous agissons comme des enfants dans beaucoup de situations. Et ça, qui est une grande qualité de l’enfant, on ne l’utilise pas… Mais c’est ce que ton âme demande. C’est la direction que tu prends dans ton processus. Faire la paix avec ce monde. Et avec ce monde intérieur aussi.

CAPTATION DE MEI QUI PARLE À LA PREMIÈRE PERSONNE COMME SI UNE PARTIE DE C. S’EXPRIMAIT :
A quoi ça sert de se mettre en colère ? A quoi ça sert de se plaindre ? De toute façon, ça ne sert à rien. C’est comme ça.
La sensation que j’ai c’est que quoi que je fasse, ça ne sert à rien ! Je suis toujours au même endroit !  Toujours ! Peu importe ce que je fais. C’est désespérant.
En plus, je ne peux culpabiliser personne. Parce que la sensation que j’ai c’est que c’est moi qui suis responsable de cet échec, ce n’est pas les personnes !
Je sais tellement de choses, j’ai appris tellement de choses, j’ai tellement de théories dans ma tête, et je sais qu’au plus profond de mon cœur, il y a une sagesse. Et je ne comprends pas pourquoi je n’arrive pas à appliquer cela dans ma vie ! Je ne comprends pas pourquoi je n’arrive pas à accepter les choses comme elles sont ! Et je m’irrite contre moi ! Je devrais être ailleurs, avec une autre conscience, une autre sensation !
Qu’est-ce que je veux de plus ? J’ai une connexion spirituelle ! De quoi ai-je besoin de plus ? Où se trouve l’erreur ? Qu’est-ce que je fais de mal ? Parce que je ne comprends pas ! Et ça, ça me rend folle ! Et ça fait que je suis toujours en colère ! Pas seulement avec moi, mais avec les gens aussi ! Il n’y a personne qui aide dans ce processus. Et c’est comme si les personnes me parlent, et il n’y a rien qui rentre à l’intérieur ! C’est leur opinion, mais je ne crois plus du tout en leur opinion. Parce que ça ne sert à rien cela ! Quand j’étais petite, leur opinion m’a empêchée d’être moi. Je ne veux plus écouter personne ! Tout le monde sait tout ! Et moi ? Où suis-je ? Où se trouve ma sagesse ?
Je ne sais pas si je vais attendre que Dieu descende sur terre et me touche avec une baguette magique.
De quoi ai-je besoin ?
Mais je ne suis pas d’accord avec cela ! Je ne suis pas d’accord avec cette vie ! Je ne suis pas d’accord avec la forme de vie, ni la mienne, ni celle de personne !
Ce n’est pas ce que j’avais attendu, ce que je rêvais. Je ne suis pas venue dans cette vie pour vivre cela ! Je suis venue dans cette vie pour faire quelque chose de beau, de grand. C’est pour ça que je veux toute cette connexion. Ce n’est pas seulement pour moi, je le jure ! J’ai de l’amour pour l’humanité, et ça me fait mal de ne rien pouvoir faire !

DIALOGUE ENTRE MEI ET C. :
M : Il y a beaucoup d’énergie en faveur d’un but. C’est juste contaminé par des expériences. Mais toute cette énergie est à ta disposition. Tu peux récupérer cette foi, parce qu’elle existe, elle est là, c’est la base de la déception. Et c’est là que tu vas pouvoir faire ces choses grandes que tu veux faire. Si ça n’avait pas été pour toi, tu n’aurais pas eu ces rêves. Si tu as ces rêves, encore maintenant, c’est parce que c’est possible. Tu as juste besoin de te détacher de ce vice (notamment la colère) et ce sera alors plus facile. Que penses-tu de tout cela ?
C : Je ne m’autorise pas à exprimer la colère, même à l’intérieur, comme tu viens de le faire, même de moi à moi.
M : Ta colère est libérée, ton mental ne le sait pas encore. Mais on remet le compteur à zéro. Quand il y a quelque chose qui te met en colère, pense ainsi : »Ah ! C’est un indicateur que cela m’importe. Ce n’est pas personnel. C’est un indicateur que cette personne m’importe, que ce projet m’importe. » D’où la frustration. Et cette frustration c’est une énergie en plus pour arriver à ton objectif. Mais tu es restée sur le « seuil de la porte », en ressentant la frustration, mais sans arriver à la mettre en action, parce que tu la personnifiais.
C : Même si mentalement je comprends et je vois les implications, la colère est là, et j’essaye de la calmer mais il y a comme un décalage entre l’émotion qui est très présente et le mental qui dit « mais non, regarde, tu es en train d’apprendre ça et ça ». Mais la colère est plus forte.
M : Et elle ne va pas disparaître, parce que c’est ta force. Tu ne peux pas dire « non, je ne veux pas sentir de colère », car tu as besoin de cette énergie de réaction. Mais ce que tu faisais c’est que tu la jugeais comme quelque chose de négatif qui te faisait du mal, mais en fait, tout se passait à l’intérieur de toi. La colère n’est pas quelque chose d’horrible, mais peut-être que c’est quelque chose qu’on t’a enseigné dans ton enfance.
C : C’est super intéressant parce que j’ai toujours pensé que dans ma famille la colère était une émotion politiquement correcte, parce que mon père était quelqu’un de très coléreux, et en fait, tu es en train de me dire que finalement, non. Et la façon dont je la contrôle montre que finalement, non, ce n’est pas correct. C’est super intéressant.
M : Avec qui tu te bats ? En réalité, c’est avec ta colère. Et c’est ton alliée, ta force d’action.
C : Oui, c’est vrai. Je comprends cela
M : Je vais prendre ce contenu. La colère qui vient de la déception. Je ne vais rien exprimer, juste libérer cette énergie [… silence …] On va faire la paix avec ce monde. On va transformer toute cette énergie.

[M fait changer C de position, ajoute un coussin sous ses genoux et lui dit « tu n’as pas besoin de te battre tout le temps, laisse la terre te soutenir. La terre est ici pour te donner du soutien. Et regarde combien de personnes sont ici pour te donner ce soutien. Et tu as toute une équipe spirituelle qui t’anime, entraîne, dit « allez ! Il n’y a pas de problème, il n’y a pas d’erreur. Tes rêves sont beaux et ils sont ici pour être réalisés».]

TRANSMUTATION:

Je vais demander maintenant que toute ton énergie soit mise en contact avec la Conscience Christique (énergie d’amour, de non jugement à laquelle Mei est connecté et qui s’occupe de la transformation énergétique des parties de C. qui était en déséquilibre et qui prennent dorénavant une nouvelle signification, une nouvelle harmonie à l’intérieur d’elle)

MESSAGE (CANALISÉ PAR MEI) :

Ce n’est pas par hasard que nous parlions de la lumière de l’espoir. Parce que l’espoir est lumière. Et je suis cet espoir. Je suis la lumière qui va guider ton chemin à partir de maintenant.
Je sais qu’il n’y a rien de personnel. Toutes ces provocations n’étaient rien d’autre que des provocations. Pour que tu puisses t’approprier ton énergie et continuer vers l’avant.
Et maintenant je me sens prête pour faire cela, avec amour. Pour faire cela depuis la paix. Pour ouvrir mon cœur et sentir que je fais partie de cette famille, cette grande famille humaine.
Je sais que je suis importante dans cet univers. Je sais que j’ai une mission à accomplir, et je me sens tranquille, en paix et préparée.


MANTRA/MOT DE PASSE:

LUMIÈRE DE L’ESPOIR

Connecte-toi à cette énergie de transformation afin de commencer un nouveau chemin de réalisation en répétant ce mot plusieurs fois par jour, en le ressentant au plus profond de toi-même.